Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 09:40

Pedro 1

Pour peu qu'on l'ignore encore, on apprend les détails rudimentaires des différentes étapes de transformation lorsqu'on visite une fabrique de thé comme celle de Pedro située dans les environs immédiats de Nuwara Eliya et bâtie en 1885. On en apprend autant sinon plus en s'éloignant de la fabrique, en longeant par exemple de petits chemins de terre le long desquels se succèdent de modeste maisonnettes habitées par les employés et les cueilleuses tamouls.

Pedro 2

Sans surprise, les maisons sont vides et l'on quitte les chemins pour de minuscules passages pratiqués entre différentes rangées de théiers au sommet desquels œuvrent les cueilleuses depuis l'aube. Elles expliquent avec leurs mots à elles, s'expriment encore mieux avec leurs mains et l'on comprend que la récolte est une tâche extrêmement précise et minutieuse puisqu'il s'agit de ne prélever que les jeunes feuilles afin de garantir l'arôme le plus fin possible et une belle homogénéité avec le séchage. Ainsi, elles nous montrent ou plutôt nous offrent à multiples reprises, le bourgeon et les deux feuilles situées à l’extrémité de chaque branche qui garantissent la meilleure cueillette possible, la plus fine.

Pedro 3

On poursuit notre route, on passe d'un champ à l'autre et lorsqu'on sent nos forces décliner - quand bien même on n'est pas encore tout à fait rassasié, qu'on souhaiterait encore s'enfoncer dans les théiers - on revient à proximité de la fabrique où l'on repère ce petit attroupement qu'on devine aussitôt être la pesée des sacs, celle là même qu'on avait manqué les jours précédents.

Pedro 5

Ou de converser avec le superviseur nous apprend que dans la région on a volontiers recours aux cultures associées comme la citronnelle, la vanille, la cannelle ou bien le citron vert, une telle variété de cultures offrant le double avantage d'enrichir les sols. De même que producteurs comme techniciens travaillent sur la maîtrise de l'eau, haies et terrasses étant installer de manière à capter l'eau et maintenir une humidité sur les parcelles, de même que la pratique du drainage favorise l'écoulement de l'eau retenue en excès dans les terres.

Pedro 4

Aussi, qu'une fois plein - entre 8 et 10 kilos -, le sac que vident les femmes aux pieds de la balance se monnaie 500 roupies, celles-ci en remplissant au minimum deux par jour. Pour éviter tous malentendus, les pesées sont scrupuleusement consignées, ce qu'il nous montre, en toute transparence.

Pedro 6

 

Partager cet article

Published by Foodinandout - dans Sri Lanka
commenter cet article

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  •  Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens