Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 08:05

Mamie-1.JPG

Mamie Tevennec c’est un peu comme un restaurant de poissons qu’on apprécierait uniquement pour son entrecôte. Les crêpes y sont simplement passables, quand le reste (salades, charcuteries, fromages, boissons) nous scotche sur notre derrière. Autant dire que le paradoxe est à la hauteur de notre surprise.

On ne se réjoui pas d’éreinter cette charmante adresse ouverte il y a juste un mois qui ose le grand écart entre la Bretagne et la Corse avec comme feuille de route une sélection de produits «name droppés» qui rendent le lieu attachant pour peu qu‘on oublie un instant ces crêpes calamiteuses, effort certes difficilement concevable lorsque l’adresse se trouve être une crêperie.

Pour preuve, cette charcuterie en provenance directe du village de Pietralba qui est simplement à tomber à la renverse: tranchée minute (et non conservée au réfrigérateur comme c’est bien souvent le cas y compris chez des restaurateurs très respectés), elle est pleine de panache et vous saute littéralement dans le bec.

Mamie-2.JPG

Les fromages et laitages Bordier ne se présentent plus, qui ont déjà leur place au Panthéon. Les poissons fumés par les bon soins de Safa, le poiré Domfront de la ferme La Géraudais, le vin assuré par Mikael Lemasle de cave Crus et Découvertes, le pain exceptionnel en provenance d’une des plus fameuses boulangeries de Montreuil, tous ces produits que l’on retrouve à la planche, en salade (impressionnante d’authenticité avec ses pousses vertes et ses légumes grillés), voir en sandwiches et disponibles en vente à emporter, pour un peu nous consoleraient du fiasco causé ces crêpes ineptes.

Mamie-3.JPG

Pâte bâclée, compacte, sans goût (aucune trace de sel), qu’elle soit salée («à la montagne», tomme, poitrine fumée, confit d’oignon inexistant, 8,50 euros plus supplément œuf) ou sucrée (une catastrophe, sèche, cassante, chocolat maison douteux, 4,30 euros), le naufrage est égal. Constater que les crêpes sont préparées en cuisine, soit à l’abris des regards, rajoute à ce malaise qui nous a saisi dès la première bouchée ou l’on avait cette sensation de rencontrer pire que le néant: le grand rien.

Mamie-4.JPG

En réalité, les crêpes de Mamie Tevennec font penser à ces grandes équipes de football composés de joueurs stars mais incapables de la moindre performance. Une configuration qui n’est pas la plus confortable qui soit pour une crêperie qui envisage déjà -aux dires de son patron- de développer l’esprit «Mamie» (plats cuisinés de tradition) et réduire le choix de crêpes à peau de chagrin, ce qui serait faire preuve d'un minimum de bons sens.

 

 

Mamie Tevennec

41 rue Faidherbe

75011 Paris

Tel: 01 44 93 92 42

Partager cet article

Published by Foodinandout - dans Cuisine Française
commenter cet article

commentaires

Laure 07/04/2011


Bonjour,
Personnellement j'ai adoré ces crèpes dont les garnitures sont simplment délicieuses et originales !
On y est allés à 12 et tout le monde a trouvé ce restau super, on l'a recommandé à des amis qui ont aimé aussi... Bref, je pense que vous êtes tombé sur un mauvais soir parce que ce que vous dites
ne reflète pas du tout notre expérience !
En plus, avec charcuterie, crèpes salée, cidre, et dessert, on s'en est tirés pour environ 15€/personne, ce qui est tout à fait raisonnable.
Bonne journée !


  • : Food'up ! Food'down !
  •  Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens