Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 16:31

Goutte-1.JPG

Ce n’est plus tout à fait le même quartier, pas encore l’ombre de lui-même mais cependant déjà un peu un autre. On y multiplie les visites, les voyages devrait-on dire, un peu le ventre noué de le voir ainsi disparaitre, démoli puis reconstruit, récuré, fardé au nom de la salubrité publique, de la sécurité et au profit des promoteurs avides de satisfaire les exigences des nouveaux arrivants, cette armée silencieuse qui joue des coudes et participe à «gentrifier» ce qu’il reste de quartiers vraiment populaires et vivants dans la capitale.

Goutte-2.JPG

Je vois peu à peu des boutiques de produits exotiques, celles minuscules dans lesquelles officient d’authentiques marabouts ainsi que des restaurants africains baisser le rideau avant de disparaitre hachés menus par les mâchoires des bulldozers.

Goutte-3.JPG

Une visite dans le bâtiment hideux quoique temporaire qui abrite l’Institut des Cultures d’Islam (les deux sites que comptera l‘Institut ouvriront en 2012) est un bon moyen de prendre le pouls du quartier de la Goutte d’Or en pleine mutation. A parcourir le bel accrochage de Martin Parr, on se demande si sa radiographie au départ métissée et colorée du quartier n’est pas plus inquiétante qu’elle n’en a l’air et si au fond il ne s’agit pas de l’instantané funeste, de la notice nécrologique d’un quartier promis très prochainement à disparaitre. La gargote ivoirienne et son succulent capitaine au four accompagné d’un jus de gingembre qui brule la gorge, le petit bar antillais ou l’on avale des verres de mauvais rhum, la ferme a côté de la mosquée ou l’on se fournit en volailles vivantes, la boutique Connivences haut lieu des «sapeurs», vivent-ils également leurs dernières heures?

Goutte-5.JPG

Autant de questions auxquelles on réfléchira dans la cour ou au premier étage de l’Institut autour d’un thé à la menthe ou bien d’une boisson à l’hibiscus pour peu que la personne responsable du salon n’ait pas pris la clef des champs.

Goutte-6.JPG

Dans ce cas, on n’aura rien perdu au change en allant boire le thé au comptoir du Café Royal, l’un des thé à la menthe parmi le meilleur et le moins cher du quartier qui est aussi l’avant poste de l’Algérie ou glaner quelques mots d’arabes et faire provision de sourires, de sympathie.

Goutte-7.JPG

 

 

Institut des Cultures d'Islam

19-23 rue Léon

75018 Paris

Site www.institut-cultures-islam.org

Exposition martin Parr "The Goutte d'Or" jusqu'au 2 juillet

 

Partager cet article

Published by Foodinandout - dans Douceurs
commenter cet article

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  •  Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens